Les Neurones Miroirs

« Le système miroir des émotions permet de simuler l’état émotionnel d’une personne dans notre cerveau afin d’identifier les émotions éprouvées. Ils sont le mécanisme de notre compréhension d’autrui »…

Les neurones miroirs  constituent sans doute la découverte la plus spectaculaire en neurosciences de la fin du XXe siècle. Les cellules du cerveau s’activent  en miroir lorsqu’un individu observe un autre individu en action, permettant l’apprentissage par imitation.

Les Neurones Miroirs jouent un rôle important dans l’empathie qui se définie par la capacité à percevoir et à reconnaître les émotions d’autrui, ses états mentaux non-émotionnels et ses croyances (empathie cognitive).

Les Neurones miroirs, en psycho-thérapie

« Il faut distinguer l’empathie de la sympathie, de la compassion ou de la contagion émotionnelle.

La notion d’empathie n’induit pas l’idée de partage de sentiments ou d’émotions et ne suggère aucune position particulière vis-à-vis de ces derniers. »

« l’empathie serait un processus très complexe par lequel nous sommes capables de nous mettre à la place d’autrui, tout en restant à notre place et en étant aussi capables d’inhiber l’émotion. Cela nous est possible grâce à l’utilisation de mécanismes neuronaux de changement de point de vue spatial appartenant au répertoire du traitement de l’espace, et à une coopération de plusieurs modules cérébraux spécialisés… »

Cette approche développe une synergie réelle dans le processus de soin y compris dans le cadre d’une consultation en ligne.

Les neurones miroirs participent du fondement même de la relation d’aide.